dimanche 6 novembre 2011

Les copains du Fonds de Lustin

En ce samedi après midi, nous avons décidé avec Didier de revoir quelques objectifs chers aux "anciens".
Et c'est donc, sur les conseils des "Tontons", qu'il s'agissait de repérer la résurgence de Tailfer, établir un contact avec les habitants du coin pour y avoir accès et puis ensuite de filer vers la résurgence de Chauvaux pour y faire une reconnaissance en plongée.

Nous savons que cette résurgence se situe derrière une propiété privée.
L'approche de Tailfer se fait au GPS, puisque nous n'avons que les coordonnées de l'AKWA et n'avons pas l'intention de sonner à toutes les portes de la rue...
A peine arrivé, nous remarquons un couple qui travaille dans un jardin, le visage barbu de l'homme nous semble étrangement familier.
C'est Geoffrey et sa compagne, des potes de la salle d'escalade! 
Et la résurgence est juste derrière chez eux!

L'ambiance est décontract, on explique notre présence et Didier n'hésite d'ailleurs pas à se plaindre de l'absence de vestiaires chauffés et de douches au bord de notre piscine du jour.

Hop, on y va. Un crapahut zigzaguant sur quelques 70 mètres dans un conduit artificiel, ancien, parfois douteux et ébouleux, ponctué de deux puits condamnés , nous mène dans le  karst et à une belle vasque d'eau limpide.

Comme nous le savions, ce sont de gros cailloux qui nous attendent vers -2 et nous en dégageons quelques uns.
Chacun notre tour, nous travaillerons 30 minutes sous l'eau, sans résultat vraiment significatif mais en voyant ,à chaque bloc retiré, un peu plus d'espace et une eau toujours aussi claire, nous sommes motivés.
Cette eau vient elle de droite? Vient elle du bas?
Nous ne parvenons pas à nous mettre d'accord, l'endroit est confus, nous avons froid, on ressort après +-2h sous terre.

Il y a encore trop de blocs dans le chemin et nous devrons envisager une désob un peu plus sérieuse. Au vu du débit de cette résurgence en étiage, le jeu en vaut la chandelle!

A peine sorti et le matos rangé, nos hôtes nous ont ouvert leur bar, merci les gars ;-)

La prochaine fois, on va à Chauvaux, promis! 

une eau limpide et une rivière bien propre!