mercredi 2 juin 2010

Beron-Ry : Las de l'O²Las...


Introduction:
Qui sait à quelle heure ferment les guichets de la Grotte de Remouchamps??
Nous n'envisageons pas de bivouaquer derrière les grilles...
La Quête du Rubicon a bel et bien repris.

Sous l'impulsion de Yves Dubois et de Jack London, quelques membres du CASA Continent7 ont décidé de s'y remettre.
On s'attaque notamment à la Trémie de la Gluantissime. Les travaux s'annoncent pénibles mais toujours aussi prometteurs. Marteaux et burins vont donc frapper sec. Nous sommes en Belgique, il ne s'agit donc pas de déplacer quelques cailloux pour passer.

Pour ma part, je veux revoir d'urgence le siphon amont du réseau de l'O²Las...
La dernière fois, un arrêt sur autonomie  m'a particulièrement frustré... Une tâche inachevée...

24-05-2010
Petit échauffement le lundi du Pinksterweekend avec Annemie, Jos, Bart et Kris du SC Avalon que je rejoint pour les guider dans le trou et équiper celui ci.
Très chouette sortie qui était une vraie promenade et un grand moment de plaisir pour moi.

SC Avalon : ingang van Beron-Ry

29-05-2010
Ce samedi,c'est encore une équipe de choc qui y descend pour revoir le siphon amont du réseau de l'O²Las, Vincent Detraux, Christophe Bandorowicz, Michel Pauwels et Jack London m'accompagnent.

La deuxième équipe du C7 travaillera sur le chantier de la Trémie Gluantissime.

Comme d'habitude, la boue du Roule ta Boue est au rendez-vous et ne manque pas d'impressionner ceux qui découvrent ce réseau... Et d'amuser les autres ;-)

L'endroit est cette fois bien oxygéné, c'est probablement du à la rivière qui est bien alimentée.
Débit que j'estime de bonne augure, un peu de courant sera bénéfique pour la visibilité durant la plongée.
Je déchante assez vite en arrivant au siphon, le niveau est 1,5 mètre plus haut que lors de la première plongée, ce qui signifie aussi que la galerie d'accès est noyée sur 10 mètres. Enfin, l'eau est très trouble, ce qui annule aussi vite les relevés topographiques que je comptais effectuer. Ça ne sera pas une plongée très amusante, mais on y va.
   
Me surveillerai t'on... tontons? ;-)

La visibilité est nulle, impossible de lire les instruments, il faudra être prudent.
Le terminus est rapidement atteint, à tâtons. Je fouille le fond, c'est pas par là.
C'est donc bien dans ce "laminoir remontant" que se trouve la suite.
Il est très court, un passage étroit, et on se retrouve dans une fracture verticale.
J'atteins assez vite un endroit plus clair mais pas vraiment pénétrable, ça à l'air plus large au delà mais les sédiments décrochés des parois ne me laissent pas le temps d'observer ce qu'il y a au delà.
Je fouille la zone, rien ne passe... Un doute s'installe, j'y vois rien...
Complètement désorienté, il n'y a plus que le fil d'Ariane, ne me suis-je pas trompé?
Retour au point bas et on recommence, 3 fois de suite...
Lors de ces essais, j'aboutis dans une très petite cloche, surface?
L'ordinateur de plongée me montrera par la suite qu'il s'agit d'une cloche sous pression très certainement due à l'air que j'expire.
A chaque essai, je retrouve cette zone claire, l'eau vient donc de là.
Je fait quelques tentatives pour forcer le passage, mais c'est vraiment pas possible.
Un gros bitard dans le chemin, le genre d'étroiture qu'on prend 10 minutes à franchir à l'air libre... Pourtant ça parait plus large derrière et semble remonter...
Je mordie mon embout tellement je râle... J'abandonne...

moins facile hors de l'eau...

Conclusion :
Il n'est pas impensable que je me sois fourvoyé quant au bon chemin.
Si ce n'est pas le cas, une désob serait envisageable mais... Pour une suite fort hypothétique...
Ce siphon parait bien plus compliqué que ce que j'espérais.
Je passe la main pour le moment. On verra plus tard si il faut y retourner.
Et puis, personne n'est fort motivé pour retourner là bas...

Le Roule ta Boue verra il encore autant de kits? Ou bien on tourne la page?

Crobard intuitif, comme d'habitude...